Le voyage d’affaires de demain selon Karine Krajda

Karine Krajda, directrice commerciale, a pris ses fonctions chez Bleu Business en septembre 2020, elle dévoile son plan d'action pour remettre en route la TMC post-covid.


Le voyage d’affaires de demain selon Karine Krajda

 

Karine, tu as intégré Bleu Business il y a 4 mois, à ce moment son nom était encore Selectour Bleu Voyages Affaires, quelles sont les lignes directrices de ton plan d'action ?

Le plan d'action principal n'est pas de réagir au covid actuel, mais de réfléchir à comment se remettre en route après la crise. Comment nous serons présents et comment nos offres répondront aux besoins des clients à ce moment-là.

Ces 4 derniers mois, j'ai observé les forces et les faiblesses de Bleu, aujourd'hui nous avons le soutien de l'État, mais je dois répondre à la question comment rebondir après cette crise ? Comment faire évoluer et assoir l'image de Bleu en s’appuyant sur nos forces, voir comment nous repositionner ? Mais aussi comment convaincre de nouveaux clients dont les besoins sont en adéquation avec nos forces ?

Quels sont tes objectifs prioritaires pour 2021 ?

Ma priorité, comme on s'en doute avec le changement de marque, est le positionnement de Bleu Business, en étant présents sur les réseaux sociaux mais aussi auprès de nos clients et partenaires. La seconde : avoir une offre simple et efficace pour nos clients, nos prospects, mais aussi en interne, ce qui était aujourd'hui, je pense, une de nos faiblesses.

Quelle est la devise, ton let motiv ?

J'en ai deux. Si on pense positif, on attire du positif. Ce n'est pas en pensant à ce qu'il ne va pas, qu'on ira vers quelque chose de bien. Voilà ce qui m'active, qui m'attire et qui m'anime énormément.

Step by step. Avancer étape par étape, ne pas se précipiter. Et accompagner le changement.

Quel avenir vois-tu pour le voyage d'affaires en 2021 ?

Le premier semestre restera compliqué, avec cette crise du coronavirus qui nous impacte fortement et qui va impacter encore la profession, je pense que c'est maintenant qu'il faut repenser les offres et l'accompagnement que nous pouvons faire aux clients.

J'espère une reprise au deuxième semestre, si c'est le cas, je pense qu'on va faire un retour vers le voyage d'affaires d'il y a quelques années. Quand celui-ci était élitiste, qu'on ne se déplaçait pas à 10 personnes pour n'importe quelle raison, et que les déplacements étaient réservés au top managment ou aux commerciaux ! On va retourner [...] sur du voyage d'affaires de qualité et de service, c'est là où Bleu a toute sa force. Bleu Business gère déjà cette typologie de clientèle, nos clients sont dans du top managment, dans du service VIP et de qualité.

Le voyage de demain sera donc le même qu'il y a 15 ans avec le digital en plus. Aujourd’hui, il faut être présents sur les réseaux sociaux, être efficaces et cohérents dans les outils que nous allons proposer à nos clients afin qu'ils aient un pilotage très fin de leur activité. Les entreprises vont rechercher un service de qualité et de proximité. Le rôle de la TMC est primordial pour accompagner les clients dans cette démarche globale : quels sont les nouveaux outils simples et performants, mes voyageurs seront-ils en sécurité ?

La performance des outils sera primordiale ! Aujourd'hui il y a des acteurs importants de l'édition qui ont stagné malheureusement. Ils ont dû évoluer très vite, parce qu'il y a 15 ans le SBT était nouveau, ils ont dû engranger beaucoup de développement en masse qui freinent l’intégration des nouvelles demandes. Les nouveaux entrants sur le marché, qui sont très performants et très agiles, sont ceux avec qui nous devons travailler. Ils répondent aux nouveaux besoins de nos clients, c'est la démarche, par exemple, que nous avons avec The Treep.

Cette démarche ne se limite pas aux outils comme les SBT, mais aussi dans les outils qui nous servent à produire mais aussi travailler (les statistiques...).

Quelle est ta vision du voyage d'affaires à plus long terme ?

A plus long terme, Bleu Business sera la référence du voyage d'affaires. (je l’espère)

Sur le marché, on finira par retrouver une activité de déplacements professionnels plus « classique ». Néanmoins, il y aura une notion de sécurité qui sera très importante, un besoin de recadrer les politiques voyages et de mettre en place des process interne dans la gestion des déplacements.

Pourquoi ? Parce que malheureusement, je ne pense pas que la COVID 19 sera la seule pandémie que nous aurons ou la seule crise économique. Les entreprises sont frileuses, même si elles ont envie de revoyager aujourd'hui [Les clients que j'ai au téléphone nous le disent, ils n'attendent que ça], ils souhaitent surtout revoyager en sécurité, avec une agence partenaire qui les informe, qui leur donne les outils pour piloter et qui est capable de rapatrier rapidement ses collaborateurs : c'est là où Bleu (est et) sera encore plus présent.

On dit aussi que les mauvaises habitudes reviennent au galop, qu'en penses-tu ?

Je pense qu'une vraie conduite de changement est nécessaire. Si elle est accompagnée, une mauvaise habitude s'efface. C’est à la TMC, Bleu Business, d'apporter les solutions aux clients en mettant en place, ensemble, des process et des outils simples et efficaces.

Article publié le à dans la catégorie Bleu Business